Association francophone belge pour le recensement des espèces de fourmis présentes en Wallonie et Bruxelles   
 

  Accueil

  Projet WalBru

  Nos activités

  Recensement

  Photos

  Informations

  Médias

  Le Forum

  Liens

 

INFORMATIONS SCIENTIFIQUES

1. Dictionnaire des termes et définitions en myrmécologie

2. Morphologie, Anatomie et Physiologie des fourmis 

3. Description des espèces 

4. Clés de détermination

5.Préparation et conservation des spécimens morts

 Dictionnaire des termes et définitions en myrmécologie

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A  > Retour à l'index

Amazone : Fourmis de certains genres dont l'évolution est soumise obligatoirement aux esclaves. Fourmi esclavagiste du genre Polyergus (Huber)

Androgyne : Gynandromorphe qui présente des caractères mâles dominants. Ant. Gynanthrope

B  > Retour à l'index

Blastogenèse : Chez les abeilles l'ovaire de la reine contiendrait deux ou plusieurs sortes d'oeufs, les uns produisant des ouvrières, les autres des reines. L'alimentation donné aux larves ne modifiera pas cette préformation et pourra, tout au plus, agir sur la taille des individus. La théorie blastogénétique peut s'appliquer à de nombreuses fourmis, aux guêpes et aux Mélipones dont toutes les castes recevraient la même nourriture. Théorie blastogénétique. V. Dichogénie.  Ant. Epigenèse, Trophogénèse.

Bouturage : Multiplication d'une société par le départ à pied d'un petit groupe d'ouvrières accompagné d'une ou de plusieurs reines. Le bouturage, ou budding en anglais, est à l'origine d'une nouvelle colonie établie à peu de distance de la société mère. D'après Luc passera 2006

C  > Retour à l'index

Caste : Différentiation des descendants provenant d'individus matures chez les insectes sociaux, ouvrières, soldats, reines etc.., d'après les conditions de nourriture et de développement (Wigglesworth). V. Intercaste, trophogénèse, castration nutricielle. Polymorphisme. Chez les Formicoïdes il y a trois castes principales. 1: Mâle, Aner ♂ ( roi ), 2: Gyne ♀ ( reine ), 3: ouvrière, ergate  ( ouvrier, soldat ).

Castration nutricielle : Chez les abeilles, les femelles ouvrières soumises à un régime donné reste stérile, mais donnent des femelles fécondes (reines) si elles sont nourries avec de la gelée royale ( Marchal).

Cleptobiose : Chez les fourmis forme de symbiose dans laquelle de petites fourmis très agressive font leurs nids près de ceux d'autres fourmis; elles guettent au passage les ouvrières voisines dont elles volent les provisions (Wheeler, Forel). V. Lestobiose, Myrmécocleptie

Commensal : Insecte qui se nourrit du surplus d'un autre insecte, sans nuire au propriétaire ou à ses approvisionnements. V.Synocète

Commensalisme : Terme qui s'applique à la manière de vivre et de se nourrir du commensal. Bénéficier de rapports et d'avantages réciproques sans nuire à l'hôte. V.Mutualisme

Couvain : Ensemble des formes immatures de la société : les oeufs, les larves et les nymphes, qu'elles soient enfermées dans un cocon ou nues. D'après Luc passera 2006

Cryptogyne :  Fourmis qui ne présentent pas de caste femelle différenciée; les mâles s'accouplent avec des fourmis qui ne se distinguent pas des ouvrières ordinaires ( Wheller ).

Dendrophile : Ami des arbres, de bois

Desmergate : Chez les fourmis, forme intermédiaire entre l'ouvrière commune et le soldat (Wheeler)

Diacammatogyne : Ouvrières des fourmis du genre Diacamma qui prennent la place des femelles et qui sont fécondées par le mâle. Elle sont caractérisées par les ailes antérieures très réduites et caduques ( Wheeler).

Dichogénie :  Chez les insectes sociaux, production des formes stériles ( ouvrières et soldat ) par les insectes eux mêmes et maintenues par la selection naturelle (Marchal). V. Blatogénèse, castration nutricielle.  Loi de Dzierzon.

Dinergate : Fourmi soldat (Wheeler). Chez les Formicoïdes, forme reconnaissable par la tête grande et les mandibules souvent adaptées à des fonctions particulières, telles que combats, surveillance des nids, écrasement de graines et autres particules dures.

Dinergatogyne : fourmi anormale qui est un combiné de soldat et d'ergatogyne (Wheeler)

Dinergatomorphe : Fourmi qui serait une mozaïque génétique, partie soldat, partie ouvrière et partie femelle (Santschi)

Domatie : Structure spécialisé , épines ou tiges creuse par exemple, différencié par les arbres à fourmis ( Myrmécophytes) pour abriter les ces dernières.D'après Luc passera 2006

Ectoparasite : Parasite externe. Insecte vivant en permanence à la surface du corps des vertébrés homeothermes, ou dans les cavités accessibles, nez, oreilles, vagin. ordinairement aptère et obligatoirement inféodé à un hôte pendant une partie ou pendant toute la durée, de son évolution. V. épisite, ectozoaire, épizoïque, exophile. Ant. Endoparasite.

Ectophage : Prédateur; ectoparasite. Ant. Endophage

Ectozoaire : Syn. Ectoparasite. Ant.Endozoaire

Endémique : Organisme biologique que l'on ne trouve que dans la région géographique d'où il provient. D'après Luc passera 2006

Endoparasite : Parasite interne vivant dans les cavités profondes de l'organisme, dans les tissus, le sang. Endozoaire. Ant.Ectoparasite

Endophage : Parasite qui se développe à l'intérieur de l'hôte. Ant. Ectophage

Endophile : Parasite qui recherche l'interieur d'un organisme. Endoparasite, Endophage. ant. Exophile

Endozoaire :  Syn. Endoparasite. Ant. Ectoparasite

Epigénèse : Dans l'oeuf le développement de l'embryon forme progressivement des organites nouveaux qui n'existaient pas primitivement. L'épigénèse s'oppose à la préformation qui implique le développement de rudiments existant antérieurement. Ant. Blastogénèse

Episite :  Insecte d'abord parasite qui subsiste en attaquant et en dévorant les tissus de plusieurs hôtes successifs. Prédateur. V.inchoatif

Epizoïque :  Qui vit sur les annimaux. Ectoparasite

Ergatandrie : Chez les fourmis, état des mâle semblables à des ouvrières.

Ergatandromorphe : Chez les Formicides, forme anormale dans laquelle les caractères d'une partie latérale du corps de l'ouvrière sont combinés avec ceux du mâle (Wheeler). V.Gynandromorphe

Ergataner : Fourmi mâle aptère ressemblant à l'Ergate ou l'ouvrière. Suivant le sexe Ergataner ou Ergatogyne : forme dans laquelle les mâle et les femelle ressemblent parfois aux ouvrières et sont dépourvus d'ailes. Les mâles peuvent avoir le même nombres d'articles antainnaires que les ouvrières.

Ergate : Fourmi ouvrière. Une des trois castes des formicides caractérisée par l'absence d'ailes, par le thorax et l'abdomen réduits. Les yeux sont petits et les ocelles absents ou minuscules. Le recptaculum seminis fait défaut et les ovarioles sont en nombre très réduit. Les antennes, les mandibules et les pattes sont bien développées.

Ergatogyne : Femelle ou reine de fourmi aptère ressemblant à l'Ergate ou ouvrière. Forme intermédiaire entre femelles vraies et les ouvrières. Parmi ces formes Wasmann distingue les femelles ergatoïdes, les ouvrières gynécoïdes, les mycrogynes; certaines de ces formes sont aptères, d'autres ailées; elles paraissent dépendre des soins différents que les larves reçoivent de la part des ouvrières. Les formes ergatogynes diffèrent des gynandromorphes principalement par l'absence d'asymétrie latérale. Dans le polymorphisme des hyménoptères par suite du parasitisme ( notamment du Nématode Mermis), type d'individu ouvrière ou soldat ayant acquis des caractères femelle (Wigglesworth). Mermithergarte

Ergatogynie : Chez les fourmis, état des femelles semblables à des ouvrières.

Ergatoïde : Fourmi aptère, sexuée, ressemblant à une ouvrière, avec le thorax de l'ouvrière, mais un abdomen volumineux, et souvent des ocelles (Wasmann ). Polymorphisme dû à la fois à la qualité de la nourriture et de l'attavisme.

Ergatomorphe : Ergatoïde

Euryxène : Parasite éclectiques, présentant un habitat étendu et qui utilise des hôtes appartenant à des groupes zoologiques différents. V.Hétéroxène, Olygoxène. Ant. Sténoxène

Essaimage :  Voir Vol Nuptial

Exophile : Qui vit à l'extérieur d'un organisme. Ectoparasite. Ant.Endophile

Formicaire :  Nid de fourmis (Johnson)

Formicarium : Nid artificiel de fourmis, utilisé pour faire des observations sur leurs comportements ( Swammerdam )

Fourmilière : Nid de fourmis. Fourmilière double : colonie de fourmis composée de plus d'une espèce, mais dans laquelle ma descendance de chaque espèce reste séparée ( E.André). Fourmilière mixte : colonie de fourmis composée de plus d'une espèce et dans laquelle la descendance de chaque espèce ne reste pas sérparée ( E.André). V.nid

G  > Retour à l'index

Gaster : Chez les formicoïdes, partie globulaire ou ovoïde formée par les derniers segments de l'abdomen. ---> Gastre

Gastre : Gaster, Abdomen, Estomac

Gynandrarchie : Prédominance du sexe mâle (Wheeler). Ant. Gynarchie

Gynandromorphe : Individu chez lequel la combinaison des chromosomes varie dans les différentes parties du corps (Wigglesworth). Foumis anormale chez laquelle les caractères mâles et femelles sont combinés soit latéralement, soit plus ou moins en mozaïque (Imms). En général, insectes réunissant sur un même individu, les caratères secondaires mâle et femelle; hermaphrodite ou non.

Gynanthrope : Gynandromorphe qui tient plus de la femelle que du mâle. Ant. Androgyne

Gynarchie : Prédominance du sexe femelle (Wheeler). Toutes les fourmis sont Gynachique. Ant. Gynandrarchie

Gyne : Femelle ou reine. L'une des trois castes typiques des formicoïdes, caractérisé par sa grande taille et ses organes reproducteurs bien développés.

Gynecaner : Chez les Formicoïdes, mâle qui ressemble à une femelle et qui a le même nombre d'article antennaire. Ailé ou aptère. Cette phase se rencontre chez les fourmis parasites des genres Anergates et Epoecus qui n'ont pas d'ouvrières (Imms).

Gynecoïde : Fourmi ouvrière pondeuse (Wasmann). Chez les formicoïdes, ouvrière qui pond des oeufs et représente sans doute une phase physiologique; il est probable que les fourmis ouvrières deviennent aptes à la ponte si elle sont conveneblement nourries. Lorsqu'une colonie perd une reine, une ou plusieurs ouvrières peuvent la remplacer pour pondre, ainsi qu'on l'a constaté chez plusieurs espèces de fourmis. Dans certains cas la reine disparaît et est remplacée par une ouvrière Gynecoïde. V. Ergatogyne. Blastogénèse.

Gynergate : Chez les fourmis, ouvrière femelle affectée de Mozaïque génétique (Wheeler).

H  > Retour à l'index

Halophile : Qualifie les espèces animales ou végétales qui vivent dans un milieu riche en sel, le plus souvent en bord de mer. D'après Luc passera 2006

Haplométrose :
Chez les hyménoptères sociaux, fondation d'une nouvelle colonie par une seule reine fertile (Wasmann). Ant. Pléométrose


Hémiparasite :
 Parasite partiel ou intermittent. parasite protélien

Hétéroxène
:
Parasite qui évolue à l'état larvaire chez un ou plusieurs hôtes intermédiaires ou transitoires, et qui, à l'état adulte, vit sur un hôte différent, dit définitif. Polyphage. Polyxène, Hétéroecie. Ant. Monoxène

Hétéroecie :
Changement de nid. Changement d'hôtes chez les insectes commensaux ou parasites. Qui vit avec des hôtes différents pendant les diverses périodes de sa vie (Wasmann). Hétéroxène, Polyxène V. Hôte

Hôte
: Organisme infesté par un parasite. S'applique également à l'habitant d'un nid, à une cellule envahis par des commensaux ou des parasites. V.Lestobiose. Myrmécoxène
Hôte définitif : hôte chez lequel la vie sexuelle d'un parasite se termine.
Hôte intermédiaire : hôte chez lequel s'accomplissent les stades asexués d'un parasite; les parasite hétéroxènes doivent évoluer chez un ou plusieurs hôtes; un de ceux-ci est hôte intermédiaire.
Hôte réservoir intermédiaire : hôte chez lequel le parasite trouve l'approvisionnement naturel de ses stades asexués (Matheson) V.parasite

Holoparasite : Qui a un cycle uniquement parasite, sans période d'interruption. Ant.Hémiparasite

Hyperparasite
: Parasite vivant au dépens d'un autre parasite.

I  > Retour à l'index

Inchoatif : parasite accidentel qui peut occasionnellement se développer aux dépens d'un hôte également accidentel. Ex. diptère Fannia dans l'intestin de l'homme (Giard). V. Episite, Parasitoïde, Protélien

Intercaste
: Chez les hyménoptères, caste produite par un parasite modifiant la valeur relative des gènes héréditaires, et rendant plus ou moins dominant ceux qui déterminent la caste femelle et qui sont normalement inactifs chez les neutres. Peut également être provoquée par une alimentation défectueuse ( Wigglesworth).

Inquilinisme : dans cette forme de parasitisme permanent, la fourmi parasite dépend de son hôte pour tous les stades de son cycle vital. Ses ouvrières, peu nombreuses, on un rôle marginal. Elles peuvent même être totalement absente.
D'après Luc passera 2006

J  > Retour à l'index

Jabot : Renflement volumineux, de forme variable, à parois minces et à revêtement musculaire peu développé, placé entre l'oeusophage et le gésier; il aide à la trituration des matières solides ingérées. Reçoit et concerve la nourriture et la restitue lentement au tube digestif. Sert de réservoir à miel, comme chez les abeilles et les fourmis. Jabot ou ingluvie. Chez les homoptères : jabot antérieur : la partie antérieur de la chambre filtrante; jabot postérieur : le deuxième estomac sacciforme (Hickkernel).

K  > Retour à l'index
L  
> Retour à l'index

Lestobiose : Type de symbiose chez les fourmis voleuses. De très petites fourmis creusent des galeries dans les parois des nids d'autres espèces de fourmis plus grandes. Ces petite fourmis évoluent séparément, mais volent les grandes fourmis-hôtes qui ne peuvent les atteindre dans leurs petits trous. Groupement biologique formé par les termites ou les fourmis et leur commensaux. V.Cleptobiose.

M  > Retour à l'index

Macroaner : Chez les formicoïdes, individu mâle d'une taille exceptionnelement grande, appartenant à la caste aner. La forme naine est appelée Micraner

Macrogyne : individu femelle remplissant les mêmes conditions dans la caste gyne. Ant. Microgyne

Macroergate : Ouvrière exceptionnellement grande de la caste ergate. La conformation de la fourmi macroergate est celle d'une ouvrière; l'anomalie se manifeste sur l'abdomen dont les sclérites sont monstreux; elle est due à la présence d'un ou deux vers parasites ( Mermis ) logés dans l'estomac et dont la longueur peut atteindre 50 mm. L'infestation se produit pendant la période larvaire (Imms). V.Mermithaner. Ant. Microergate

Macrocéphale : Dont la tête est grande, très grande. Broyeur de graines. Soldat chez les Formicoïdes. Ant.Microcéphale

Magnan : Dans les contrées méridionales de France, nom vulgaire du ver à soie. Nom vulgaire des Doryles Anomma, fourmis de visite ou fourmis légionaire de l'Afrique tropicale.

Major : Varièté de grande taille. Chez les fourmis et termites s'applique à une grande ouvrière. Ant Minor

Mâle : Sexe chez lequel se développent les spermatozoïde. Représenté par le signe astronomique de Mars ♂

Mermithaner : Fourmi mâle parasitée par un Nématodes du genre Mermis. Ce parasitisme provoque un raccourcissement des ailes chez le mâle ou la femelle; chez l'ouvrière le corps s'élargit et a une tendance à présenter des caractères femelles ( thorax et ocelles ) V.Métathélie. Un individu attaqué par ce ver est appelé suivant la caste, Mermithaner, Mermithogyne ou Mermithergate. V.Macroaner

Mermithergarte : Forme anormale de fourmi ouvrière provoquée par la présence de Nématodes du genre Mermis. Ergatogyne

Mermithodinergate : Forme anormale de fourmi soldat provoquée par la présence de Nématodes Mermithides dans l'abdomen (Wheeler). Mermithostratiodes.

Mermithogyne : Forme anormale de femelle ou reine de fourmi provoquée par la présence de Nématodes du genre Mermis (Wheeler).

Mermithostratiotes : S'applique à une forme anormale de soldat causée par la présence de Nématodes Mermithides dans l'abdomen (Vandel). Mermithodinergate (Donisthorpe et Moreley).

Mésoparaptère : Chez les fourmis, le préscutellum (Wheeler)

Métathétélie : Retard et réduction de la formation des coussinets alaires dans la métamorphoses anormales ( Folson et Wardle ). Chez les larves de Simulium infestées par le Nématode Mermis, le développement des disques imaginaux et des organes sexuels est arrêté mais la larve continue à grandir ( Wigglesworth ). V. Mermithaner

Microcéphale : Dont la tête est petite. Chez les neutre ou ouvrières de certaines fourmis, il existe des formes à grosses tête, souvent appelées soldat, et des formes à tête petite, dites microcéphale.

Micraner :  Fourmi mâle naine. plus petite que la forme normale (Wheeler).

Microergate : Chez les Formicoïdes individu de très petite taille. Ou forme naine, de la caste Ergate. Ant. Macroergate
Microgyne : Chez les fourmis, reine ou femelle d'une petitesse anormale. On rencontre surtout les microgyne chez les espèces polymorphes. Ce sont des individus qui se rapprochent des ouvrières par la grosseur de leur corps et leur thorax un peu plus étroit, mais qui pour le reste sont des femelle ailées normales. Les microgyne des fourmis résultent de ce fait que, élevées conformément au régime des ouvrières, elles ont reçu tardivement le régime propre aux reines (Wasmann). V.Ergatogyne

Miellat : Excrétion douceâtre produite par certains insectes, notamment les Aphides et les Coccides. V.nectaires. Liquide visqueux suintant de la surface de certaines galles.

Minor : Variété de petite taille. Chez les fourmis et termites d'un nid donné, s'applique à une ouvrière de petite taille. Ant. Major

Monogyne : Hyménoptère sociaux dont les colonies ne possèdent qu'une seule femelle ou reine féconde. Ant.Polygyne

Monophage :  Qui mange une seule chose. Parasite qui se développe obligatoirement sur un hôte déterminé. Syn: Monoxène. Ant. Polyphage

Monoxène : Parasite évoluant obligatoirement sur un seul hôte. Monophage. Sténoxène. Ant.Hétéroxène

Mozaïque : Gynandromorphe dont les caractères sexuels, mâle ou femelle, sont disposés comme les pièces d'une mozaïque. Mélange en proportions variées de caractères mâle et femelle. Mozaïque sexuelle.

Mulet : Femelle stérile, appelée ordinairement ouvrière chez les Hyménoptères sociaux. Tels que fourmis et abeilles. V.Neutre

Mutualisme : Etat des animaux de nature différente qui vivent les uns avec les autres sans exploitations réciproque. Les insectes et les acariens qui habitent la fourrure des mammifères et le plumage des oiseaux pour enlever aux poils et aux plumes les pellicules et autres débris sont des exemples de mutualisme. Symbiose. Commensalisme.

Myrmécobie : Qui ne peut vivre qu'avec les fourmis. Qui doit se développer obligatoirement dans une fourmilière.

Myrmécochoreuse : Graines qui portent des appendices huilleux qui attirent  et agitent les fourmis (myrmécochories (Sernander, Forel)).

Myrmécocleptie : Vol de nourriture au dépens des fourmis qui se nourrissent entre elle ( Janet ). Mode de symbiose formée par la fourmi hôte Atelura, et au cours de laquelle le miel symbiotique régurgité est volé au passage de la bouche d'une fourmi à l'autre. Les cleptomanes sont des lepsines, des Dinarda, Etc... Insectes myrmécocleptique

Myrmécologie : Etude des fourmis ( Forel ) 

Myrmécophage : Qui dévore des fourmis ( Janet ). Animal myrmécophage ( Wheeler ).

Myrmécophile : Animal autre qu'une fourmi que l'on trouve dans les nids de fourmis (Wasmann). Qui vit avec les fourmis ou dans leur nid. Animal comensal ou parasite des fourmis, vivant dans leur nid, pouvant être soigné par elles, ou succeptible de les dévorer ou de manger leurs provisions ( Wheeler ).  Myrmecophila : Grillon qui vit avec les fourmis. Cleptobiose

Myrmécophilie : Relation entre les fourmis et leurs hôtes. Symbiose des fourmis. Cleptobiose

Myrmécophyte : Se dit d'une plante qui vit en symbiose avec les fourmis. renflement des tiges de certains arbustes d'Amérique centrale qui servent de nids à des fourmis.

Myrmécoxène : Les vrais hôtes des fourmis, pour lequels la myrmécophilie est avantageuse aussi bien pour eux-mêmes que pour les fourmis ( Wasmann ). Myrmécoxénique, Symphiles

N  > Retour à l'index

Nectaires : Chez les Aphides, les tubes mellifères, cornicules ou siphons. V.nectarifique.

Nectarifique : Insectes donc certaines glandes exudent une substance sucrée : les pucerons sont nectarifiques.

Neutre : Chez certains Hyménoptères sociaux, terme s'appliquant aux ouvrières ou femelles non développées, et indiqué par le signe  ♀ ou (Mercure). Les neutres sont des femelles stériles. On les rencontre chez les guêpes, abeilles, bourdons, fourmis, termites; ils forment la majorité de la population des nids. Leur apparitions peut être liée à une nourriture insuffisante ou spéciale. Ce sont les neutres qui construisent, entretiennent, défendent et approvisionnent la demeure commune, qui élèvent les larves. Les anciens ont appelé ces neutres des mulets ; on les nomme ordinairement des ouvrières (spado); chez les fourmis et les termites on distingue plusieurs formes, notamment les soldats, dont la tête forte est armée de puissantes mandibules. V.Ouvrière. Caste

Nid : Nid composé : colonie de fourmis componsée de plus d'une espèce, mais dans lequel la couvée de chaque espèce est séparée (Wheeler). Nid mixte : colonie de fourmis composée de plus d'un espèce, mais dont les couvées ne sont pas séparées (Wheeler). Pour les fourmis, Forel à reservé le terme de fourmilière à l'ensemble social et celui de "nid" exclusivement à l'habitation. Une fourmilière peut comporter plusieurs nids. Un même nid peut contenir plusieurs fourmilières ennemies les unes des autres (Bugnion ap.Forel, monde social des fourmis).

Oligophage : Insecte à régime restreint. Limité à une seule famille végétale, parfois à un seul genre. Parasite intermédiaire entre monophage et polyphage. Oligoxène,Sténophage. Ant.Polyphage

Olygoxène : Insecte présentant une spécificité parasitaire intermédiaire entre les parasites sténoxènes et les parasites euryxène. Oligophage

Ouvrier(ière) : Nom vulgaire des individus neutre dans les colonies d'insectes sociaux, comme abeilles, fourmis, guêpes ou termites. Chez les Hyménoptère sociaux, femelles incapables de se reproduire ou susceptibles de pondre des oeufs non fertilisés qui ne donnent que des mâles; leur fonction comprend la construction des nids, les soins aux jeunes et la défense de la colonie. Caste chez les insectes sociaux. Fourmi ouvrière, V.ergate, desmergate, spado.

P  > Retour à l'index
Parabiose : Forme de symbiose observée surtout chez les fourmis, et qui consiste dans la réunion, en une même fourmilière, d'individus de deux espèces ayant des moeurs distinctes; les galeries des différentes espèces s'entrecroisent, les habitants sont mélangés dans le nid sans former de colonies distinctes (Smith). Relation particulière entre le Crematogaster parabiotica F. et le Dolichoderus debilis parabiotica F., de Colombie, dans laquelle les "couvées" sont tenues à part, mais ou les deux espèces de fourmis suivent les mêmes chemin pour aller à la moisson (Forel).

Parasite
: Organisme qui, pendant une partie ou la totalité de son existence, vit exclusivement au dépens d'un autres êtres organisés. le parasite peut-être endoparasite ou ectoparasite; dans une de ces catégories il peut être sténoxène ou oligoxène (oligophage), monoxène (monophage) ou hétéroxène (polyphage). V. protélien, Commensal, Mutualisme, Symbiote, Hôte, Holoparasite, Hyperparasite.

Parasitisme : Etat d'un organisme qui vit obligatoirement, pendant longtemps, aux dépens d'un autre organisme d'espèce et de nature différentes. Cette association, avantageuse pour le parasite est dangereuse pour l'hôte. Complexe hétérophysaire. Ant. Commensalisme.

Parasitoïde : Etat de transition du parasitisme. Organisme parasite pendant une période de son existance, une larve est
endoparasite pendant les premiers âges, puis épisite lorsqu'elle est plus âgée, comme certains Diptères Calliphorides (Reuter). Hyménoptère parasite qui tue éventuellement sa victime (Comstock). Inchoatif, Protélien

Pariade : Chez les insectes action qui prélude à la réunion des sexes. Ex: danse, vol nuptial

Physogastrie : Gonflement spectaculaire de l'abdomen des reines sous la pression des ovaires.
D'après Luc passera 2006

Pléométrose
: Alliance de plusieurs reines pour la fondation d'une colonie. Pléométrose primaire : Alliance de deux ou plusieurs femelles de la même espèce et race pour fonder une colonie. Pléométrose secondaire : Présence d'un certain nombres de reines de la même espèce et race dans une colonie, se manifestant comme un apport supplémentaire par : a) l'entretient des femelles de la même colonie ayant été fécondées dans le nid, ou près du nid; b) l'adoption de femelles de colonie étrangères de la même espèce et race ; c) l'alliance de différentes colonies de la même espèce et race (Wasmann). Syn. Polygynie. Ant. Haplométrose

Polygyne : Chez les hyménoptères, colonie renfermant plusieurs femelles. Syn. Pléométrose. Ant. Monogyne

Polygynie : Qui a plusieurs reines (Wheeler). Chez les hyménoptères sociaux, fonction reproductrice assurée par plusieurs individus femelles dans une même colonie.  Ant. Monogynie

Polymorphisme : insectes chez lequels on peut trouver des formes différentes, dont les caractères dépendent des facteurs génétiques ou de conditions spéciales de milieu au cours du développement (Wigglesworth).

Polyphage :  Qui mange des substances variées, animales ou végétales. Parasite qui attaque des hôtes très différents. Ant. Monophage, Oligophage.

Polyxène : Parasite qui se développe aux dépens de plusieurs hôtes successifs. Syn. Hétéroxène

Protélien
: Insectes parasites pendant les premiers âges et libre à l'état imaginal. Parasite provisoire ou temporaire.(Gaullery).
Q  > Retour à l'index
R  > Retour à l'index
S  > Retour à l'index

Soldat : Grande ouvrière chez certaine fourmis Dinergates

Social : Qui vit en  communautés plus ou moins organisés formés par des agrégations d'individus, comme certains Hyménoptères.

Spado : Ouvrière ou neutre chez les fourmis

Stenophage : Qui se nourrit d'une substance particulière à lexclusion des autres. Syn. Monophage, Olygophage Ant. Polyphage.

Sténoxène : Insectes parasite adapté à un hôte déterminé ou exeptionnellement à des hôtes appartenant à des groupes zoologiques très voisins. Sténoparasite. V.Oligoxène Ant.Euryxène

Synbiontes :  Microorganisme héréditaires pouvant être localisés dans divers points du corps des insectes et qui, bien que parasites, peuvent jouer un rôle utile dans le métabolisme, la digestion, etc... (Wigglesworth). Syn : Symbiote.

Symbiose : Action de vivre ensemble, en association plus ou moins intime, d'organisme de différente espèces.

Symbiote : Organisme actif ou passif qui vit en symbiose avec d'autre insectes. Parabiose. V.Synbionte.

Symphile : Organismes adaptés au mode de vie de leurs hôtes et qui, ordinairement, ne cause aucun dommage à ces derniers. Insectes temitophiles ou myrmécophiles de divers ordres, qui sont des hôtes véritables des termites et des fourmis. Chez celles-ci les hôtes sont traités amicalement, léchés, nourris et même élevés. Associé vrais.

Synechthres : Insectes termitophiles ou myrmécophiles prédateurs ou saprophages, que les fourmis traitent avec une hostolité marquée. Ils peuvent occasionnellement, comme certains Staphylinides, dévorer les fourmis et larves. Les synechthres se caches pour éviter les attaques de leurs hôtes et pour chercher leur nourriture, qui consiste habituellement en fourmis mortes ou malades, en couvain ou en débris variés.

Synoecetes : Insectes termitophiles ou myrmécophile inquilins, tolérés ou indifférrents. Ils vivent dans les nids des fourmis sans attirer leur attention ou sans provoquer leur antagonisme; ils sont ou trop petits ou trop lents dans leurs mouvement, ou n'ont pas d'odeur spéciale qui les différencie pour attirer l'animosité de leurs hôtes. Synoeques. Nettoyeurs, dévorent les matériaux du nid ou les détritus (Wasmann).


T  > Retour à l'index
Trichome : Touffe de poils portés par certains insectes myrmécophiles (ex: Lépidoptères et coléoptères) qui diffusent une sécrétion aromatique et qui est léchée par les fourmis (Wheeler). V.Symphilie.

Trophogénèse
: Chez les abeilles tous les oeufs fécondés pondus par la reine sont identiques, mais suivant la nourriture donné aux larves ces derniers produiront soit des ouvrières, soit des femelles fertiles. Théorie trophogénique. V. Dichogénie, Caste. Ant. Blastogénèse

Trophallaxie : Echange de nourriture d'un insectes avec un autre, de la même espèce, ou d'un espèce différente; échange mutuel de nourriture entre les adultes et leurs larves chez les hyménoptères sociaux (Wheeler). Alimentation des larves par les ouvrières au moyen de nourriture quelconque, et des ouvrières par les larves au moyen de la salive de ces dernières. Chez certaines fourmis, une sécrétion exsudée à travers les le tégument du corps est également léchée par les ouvrières.

V  > Retour à l'index

Vol nuptial: :  Vol d'accouplement des reines et mâles ailés (d'après Wilson et Holldöbler, 1990). Syn.Essaimage

W  > Retour à l'index
X  
> Retour à l'index

Xénobiose : Forme d'association dans laquelle une fourmi vit librement comme hôte dans le nid d'une autre fourmi, toute deux se tolèrant mutuelement, mais chacune maintenant sa propre association (Smith). Les relations de ces fourmis sont d'une nature complexe, mais très intimes, les invités ne formant qu'une association avec l'espèce-hôte (Wheeler).

Xénophile : Commensal. Xénophile. Commensalisme. Synoecetes

Y  > Retour à l'index
Z  
> Retour à l'index

haut de page

 Morphologie, Anatomie et Physiologie des fourmis
haut de page

D’après les auteurs JC Verhaeghe, J Deligne, L de Vos et W Quinet ( ULB Bruxelles )

 

Définitions générales: 

Les fourmis sont des insectes hyménoptères sociaux. 

Par insecte on entend un animal possédant un squelette externe articulé, six pattes et une paire d’antennes.

Les hyménoptères sont un ordre d’insectes caractérisés par la présence de deux paires d’ailes membraneuses ( pour les fourmis : celles des sexués ). 

Sociaux car chaque individu fait partie d’une société ( groupe plus ou moins grand d’individus ) appartenant à la même espèce et organisée de façon coopérative.

Il n’existe pas de fourmi solitaire, toutes les fourmis sont sociales : les adultes soignent leurs jeunes dans un lieu déterminé ( le nid ) et ce de manière coopérative ( c’est à dire qu’un adulte peut s’occuper des jeunes d’un autre individu parent ), d’autre part il y a un chevauchement de générations : les adultes assistent leurs parents ; enfin l’activité de l’ensemble des individus est coordonnée grâce à un système complexe de communications.

 

Morphologie de la fourmi ( aspect extérieur )

 

Le corps de la fourmi est revêtu d’une enveloppe extérieure dure et rigide appelée la cuticule.

Elle soutient l’animal, maintient sa forme, offre un lieu d’attache résistant à ses muscles et le protège en partie contre les chocs et les agressions venant de l’extérieur.

Elle est relativement imperméable et empêche ainsi une perte d’eau excessive par évaporation et c’est pourquoi les fourmis peuvent survivre dans un environnement relativement sec.

Les mouvements sont possibles par la segmentation du corps et des appendices : la cuticule est formée d’un certain nombre de segments rigides, reliés entre eux par des membranes souples et par conséquent mobiles les uns sur les autres.

Le fonctionnement des cellules sensorielles est rendu possible par des amincissements ou des modifications locales que la cuticule présente  par endroits. Ces organes des sens, les « sensilles », souvent en forme de poils ( les soies ), jouent un rôle capital dans la vie sociale de la fourmi.

 

Le Corps :  il est divisé en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen.

L’abdomen des fourmis présente une particularité : il est très nettement rétréci à l’avant en un pétiole accolé au thorax ( de un ou deux éléments ) ; la partie dilatée à l’arrière est le gastre.

 

Tête : La cuticule de la tête forme une capsule arrondie légèrement allongée vers l’avant. Articulée sur le thorax par un cou souple, elle peut s’incliner profondément vers le bas mais aussi légèrement vers le haut et tourner à droite ou à gauche.

A l’avant de la tête s’ouvre la bouche entourée de toutes parts par des éléments mobiles, les pièces buccales : la lèvre supérieure au dessus, les mandibules et les mâchoires sur les côtés et la lèvre inférieure en dessous. En arrière des pièces buccales, la tête porte d’autres organes importants : les antennes insérées dorsalement et les yeux latéraux.

 

La lèvre supérieure ( le labre ) est petite et rattachée au front par l’intermédiaire d’un bourrelet proéminent ( le clypéus ).

 


Description des espèces 
haut de page

Nous tenons à remercier les administrateurs du forum Acideformik et plus particulièrement Cékiki (l'auteur de la plupart des photos) qui nous ont gracieusement autorisé à mettre en ligne quelques unes de leurs photos. Ces photos appartiennent de plein droit à Acideformik et ne pourront être reproduites sans leurs accords.

Temnothorax affinis Temnothorax nylanderi
Temnothorax tuberum Temnothorax unifasciatus

Clés de détermination
haut de page

   
 
© Fourmis WalBru 2007-2011 ©